Immersion au coeur de la Cave de la Charrue

Sur les rives du Lac Léman, face aux montagnes et à la frontière du canton de Vaud, le village de Commugny nous réserve de nombreux secrets.

Au cœur du village se trouve un charmant et authentique domaine: Le Domaine de la Charrue. Cette dernière établie en 1822 par la Famille Hermanjat a été marquée par plusieurs phases de transformation. L’étable qui abritait les animaux fait office aujourd’hui d’une cave de vinification. Une petite dépendance abrite un four à pain en molasse datant de 1916. Ce domaine représente aujourd’hui un surface de 15ha donc plus d’un tiers recouvert par la vigne. Ces vignes donnent vie à des cépages de qualité tels que du Chasselas, du Gamay, du Pinot noir, Pinot Meunier, Gamaret et Garanoir.

Mais vous ne savez pas encore tout. Cette petite mise en bouche ne vous donne qu’un aperçu global du Domaine. Nous allons donc vous conduire au cœur même de la Cave de la Charrue pour que vous partagiez, au travers de ces quelques lignes, l’histoire de Denis Hermanjat.


Vigneron de père en fils, Denis a eu la chance de recevoir la passion de ce métier et de la partager avec sa famille.  Depuis le début du 19ème siècle, et regard amusant, cela fait trois générations que ce sont deux frères qui exploitent le Domaine. Et par chance, la taille le permet!

Quand nous écoutons Denis parler de son métier, nous ressentons la passion qu’il éprouve pour ce qu’il fait. Il aime «vivre avec la Nature au sens large du terme, et vivre les saisons et leurs aléas, mais aussi cette satisfaction au moment des récoltes de cueillir le fruit du labeur d’une année entière, à ce moment là, les mauvais souvenirs, s’il y en a, sont souvent vites oubliés».

Au fil des années, les temps changent et les mentalités évoluent. Denis Hermanjat nous en fait le témoignage. En effet, une des principales évolutions dans le métier de vigneron « a été dans le sens du respect de la Nature. Nous sommes beaucoup plus attentifs aux interventions au niveau du sol, tant au niveau mécanique que chimique. Nous ne désherbons plus, et faisons très attention aux respect de la plante». Au niveau des quantités de récolte, là aussi les vignerons sont très vigilants. Cela permet de garantir une qualité irréprochable des raisins et ainsi du vin produit.

Nous nous sommes intéressés de plus près à la Cave de la Charrue et à ses richesses. C’est le premier Domaine viticole du Canton, en venant de Genève. De plus les visiteurs, touristes et tout amoureux de la nature et de la vigne peut se rendre au Domaine 6 jours sur 7. Le Domaine est le seul à vinifier pur du Pinot Meunier, le célèbre cépage Champenois. La vinification de ce dernier se fait soit en vin tranquille ou en méthode traditionnelle.

Il faut également savoir que cette AOC donne une importance particulière à la culture des rouges et, «la qualité des vins ne contrediront pas ces choix d’encépagement».

Paysages magnifiques, vue imprenable sur le lac et cépage d’exception, un doux trio pour cultiver la vigne. Mais nous avons toujours une question qui nous trotte dans la tête. Comment les vignerons choisissent-ils la dénomination de leurs vins ? Pour Denis Hermanjat le choix des noms s’est voulu spécialement en hommage aux divinités grecques et romaines, Dionysos et Bacchus, pour les vins de la gamme ‘’spécialités’’. Ce choix se justifie par le fait que nous ne savons pas quand l’homme commença à boire du vin, mais il l’accepta comme un don des dieux.

«Il y a un peu plus de vingt ans j’ai eu le privilège d’habiter une année à Saint Emilion, j’y suis arrivé fin octobre, la saison touristique était finie, il ne restait plus qu’un bistrot d’ouvert sur la place du haut, j’y suis allé et pris un verre, un gars est venu est à entamé la discussion, nous nous sommes lié d’amitié. Le bistrot est devenu mon stamm, j’y allais à midi et le soir, et ce gars venait prendre un verre et partager un dîner avec moi plusieurs fois par semaine, cette personne n’est autre que le propriétaire du plus célèbre et exclusif Château de Saint Emilion.»

La Cave de la Charrue ne manque pas de projets. En effet,Denis Hermanjat poursuit la démarche ‘’écologique’’ sur l’ensemble du Domaine. De plus, le bâtiment qui abrite la réception de la vendange avec le cuvage de rouges devra être rénové ainsi que la remise en fonction de la magnifique vieille cave voûtée qui se situe sous la maison et qui est inexploitée pour l’élevage depuis trop longtemps.

Ainsi notre escapade au cœur de la Cave de la Charrue se termine. À votre tour de vous laissez séduire par le charme du lieu pour y déguster ses vins.

© Les vins de la côte - created by map sa

Menu Title